Appel à propositions : Parcours et apprentissages d’élèves en formation professionnelle, Congrès de l’Acfas 2024.


Parcours et apprentissages d’élèves en formation professionnelle, mieux comprendre pour mieux accompagner

Colloque organisé par

Stéphanie Breton, Université de Sherbrooke
Jo Anni Joncas, Université de Sherbrooke

dans le cadre du 91e Congrès de l’Acfas, Université d’Ottawa, 15 mai 2024


Présentation.

Le secteur de la formation professionnelle est marqué par la diversité sociale et scolaire des élèves (âge, origines sociales et économiques, parcours scolaires antérieurs, expériences de vie et de travail, etc.) (Beaucher et al., 2021). La non-linéarité des parcours et la pluridimensionnalité de l’expérience en formation professionnelle est souvent la norme (Coulombe et al. 2019; Mazalon et Bourdon, 2015; Molgat et al., 2014). Afin de favoriser l’accompagnement de ces élèves, il est impératif de bien les connaître, incluant leur parcours et la façon dont ils apprennent. Cette meilleure compréhension permet d’ajuster les mécanismes, les conditions d’apprentissage professionnel et les contextes d’études à leurs besoins.

Les parcours d’apprentissage sont compris comme les processus liés au développement identitaire des personnes (Bourgeois, 2009) et concernent tant les apprentissages informels acquis dans les tâches et les interactions quotidiennes que les apprentissages formels faits à travers des programmes de formation (Alheit et Dausien, 2005). L’apprentissage est donc conçu « en tant que (trans)formation d’expériences, de savoirs et de structures d’action dans l’inscription historique et sociale des mondes-de-vie individuels » (Alheit et Dausien, 2005, p. 11), les mondes-de-vie référant aux différentes sphères de vie (ex. : famille, école, loisirs). Ces parcours s’étendent donc tout au long et au large de la vie, représentant la situation de plusieurs élèves de la formation professionnelle. Ils ne sont pas le produit unique de choix rationnels, mais sont influencés par l’origine sociale des personnes, ses représentations sociales, son réseau et ses relations, de même que par les contraintes institutionnelles et situationnelles (Bloomer et Hodkinson, 2000; Supeno et al, 2022). Ainsi, l’étude des parcours des élèves de la formation professionnelle permet de mieux cerner leur réalité et leurs besoins dans une perspective de mieux y répondre. Ce faisant, les apprentissages de ces derniers s’en trouveront bonifiés. Puisque les apprentissages professionnels sont marqués par des logiques de développement de compétences chez l’adulte et d’insertion régies par le marché du travail (Billett, 2001; Pastré, 2011), l’ensemble des sphères de vie sont susceptibles d’influencer la formation et la qualification des élèves de la formation professionnelle, dont le support du réseau social de l’élève lors d’une transition scolaire (Germain et Marcotte, 2019; Cournoyer et Bourdon, 2012), notamment lorsqu’il a des difficultés d’apprentissage (Lombardi et al., 2016; Rahat et Ilhan, 2016).

Ce colloque souhaite contribuer à l’enrichissement des connaissances quant aux élèves de la formation professionnelle par la création d’un espace de partage entre personnes chercheuses, étudiantes et praticiennes, et ce, à partir de l’axe des parcours et des apprentissages.


Pour consulter l’appel à communications.

Ce colloque se déroulera le 15 mai 2024 sur place et en ligne. Les personnes intéressées à y participer sont invitées à envoyer une proposition de communication de maximum 1 500 caractères espaces comprises avec un titre maximum de 180 caractères avant le 12 février 2024 à Pauline.Champagne@USherbrooke.ca. Les propositions doivent s’inscrire dans la thématique du colloque, c’est-à-dire les parcours et les apprentissages des élèves en formation professionnelle, et préciser les personnes présentatrices (avec leur titre, leur organisation et leur adresse courriel). Des résultats de recherche sont attendus, mais les responsables acceptent la présentation de projets en cours, notamment par les personnes étudiantes aux cycles supérieurs dont la participation est encouragée, de même que la présentation de dispositifs, pratiques et ressources qui permettent de soutenir les élèves de la formation professionnelle dans la diversité de leurs besoins.

Les communications seront d’une durée de 15 minutes suivie d’une période de questions de 10 minutes. La journée débutera par un mot de bienvenue et une conférence de la directrice du Centre d’études et de recherche sur les transitions et l’apprentissage (CERTA), Pre Patricia Dionne, et se terminera par une table-ronde avec trois personnes professionnelles du milieu pratique, animée par la direction de l’Observatoire de la formation professionnelle du Québec, Pre Chantale Beaucher. Une synthèse du colloque sera réalisée par les responsables en conclusion au colloque.

Date limite de réception des propositions : 12 février 2024 

Pour soumettre votre proposition ou pour des renseignements supplémentaires : Pauline.Champagne@USherbrooke.ca


Autres nouvelles

Centre d’études et de recherches sur
les transitions et l’apprentissage
Université de Sherbrooke
Faculté d’éducation
2500, boul. de l’Université, local A1-238
Sherbrooke (Québec) CANADA J1K 2R1

Téléphone : (819) 821-8000 #62424
Télécopieur : (819) 821-7962